Le survol virtuel

‹ retour aux expositions
La correction des eaux du Jura déploie ses effets sur un territoire qui s’étend sur environ 400 kilomètres carrés. L’ouvrage est tellement imposant, qu’il en devient, paradoxalement, pratiquement invisible à l’oeil nu. Grâce à l’informatique, le Musée du Château est parvenu à combler cette lacune. A l’aide d’une simulation tridimensionnelle conçue par des étudiants de la Haute école technique et informatique, les visiteurs peuvent survoler virtuellement la CEJ sur toute son étendue.

 

Les voyages virtuels peuvent se faire à différentes époques. On peut donc choisir de voir le paysage avec ou sans la CEJ. Les visiteurs peuvent confier les commandes à un pilote automatique ou prendre eux-mêmes le volant (en fait un joystick). Les amateurs pilotes peuvent alors déterminer l’altitude, la vitesse, l’inclinaison ou la direction. 

 

Dès janvier 2006, le Musée disposera d’une nouvelle attraction: un survol virtuel de la région des Trois Lacs aussi vrai que nature! Les visiteurs pourront désormais manoeuvrer l’engin non plus au-dessus de cartes digitalisées, mais bien de photos aériennes (ortho-photos) de la meilleure qualité. Les aviateurs virtuels pourront par exemple vérifier si leur propre maison aurait été inondée lors des fortes crues d’antan.  Des commentaires  seront en outre délivrés automatiquement – par la voix d’un copilote - lors du passage près de certaines zones signalées: Les explications sont bien entendu en français et en allemand. Ce soutien audio constitue une première en matière de simulateurs de ce genre.

Cette innovation a pu être réalisée grâce à l’appui de la Haute école pour la technique et l’informatique de Bienne et à l’Office fédéral de la topographie (swisstopo).